7 décembre 2012

TakeOff – Une conférence française à ne pas louper

TakeOff ConferenceAujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir Florian Le Goff, organisateur de la TakeOff Conference, sur notre blog.
Cette conférence peu connue, réunit les 17 et 18 janvier prochain à Lille des développeurs stars tels que Gregg Pollack ou Anthony Eden. Comme ce genre de conférences est assez rare en France, nous leur avons proposé notre aide pour la faire connaître.
Florian va nous expliquer pourquoi cette conférence est une occasion à ne surtout pas rater !

Human Coders: Bonjour Florian. Tout d’abord, peux-tu nous dire qui tu es ?
Florian Le Goff: Bonjour et tout d’abord, merci aux Human Coders de nous aider à parler du projet TakeOff !

Je m’appelle Florian Le Goff, j’aime le Python et les réseaux et je me suis installé à Lille voilà quatre ans. J’y ai créé 9h37 SAS avec mon associé Nicolas. 9h37 est une entreprise spécialisée dans la fourniture d’outils de gestion accessibles par Internet pour les professionnels libéraux de la santé.

J’ai trouvé ici un écosystème avec des personnalités fortes, techniquement exigeantes mais surtout chaleureuses, aussi bien sur les aspects techniques que ceux liés aux contraintes du développement d’une jeune entreprise. Et les meilleures brasseries belges sont vraiment à portée de main.

HC: Qu’est-ce que la TakeOff conf ? A qui est-ce destiné ?
TakeOff ConferenceFLG: La TakeOff est une conférence de deux jours, qui a lieu les 17 et 18 janvier 2013. Elle invite 250 développeurs de tout horizons à découvrir une vingtaine de speakers, tous animés par la passion du code et des beaux projets.

Le thème de cette première édition est la découverte, de nouvelles approches, de nouvelles technos ou de nouvelles personnes. Nous voulons que ce premier évènement de l’année, volontairement programmé dans une période normalement creuse, donne l’occasion à tous les développeurs ou designers Français, Anglais ou Belges de découvrir les outils qui leur donneront envie de créer de nouvelles choses en 2013 ou d’aller plus loin dans leurs usages.

Elle est destinée à tous les développeurs passionnés, qu’ils travaillent sur le front-end ou le back-end. Nous avons sélectionné des propositions venant des différents mondes des frameworks, en essayant aussi d’y inclure du design et un peu de réflexion sur les grands sujets du moment.

Nous aimerions beaucoup que certains de nos visiteurs Rubyistes goûtent à certaines joies du Python, et vice-versa, avec d’autant plus de technologies et de regards qu’il y aura de speakers.

imageBien évidemment, nous avons prévu de faire cela dans la plus belle salle d’un très beau site, le parc Euratechnologies, avec plein de bonnes choses à manger, boire et de quoi faire une belle fête entre les deux jours. Nous avons fait le pari de proposer un évènement classe, en incluant la nourriture, les divertissements, pas mal de surprises, qui ne sont bien sûr que la cerise sur le gâteau, avec certains de mes speakers préférés, comme Gregg Pollack ou Rob Spectre de Twilio.

HC: Qu’est-ce qui t’as amené à créer cette conférence ?
FLG: En 2011, j’ai eu la chance de pouvoir convaincre l’incroyable équipe de GitHub de me laisser plier des t-shirts en échange d’une entrée à la CodeConf. J’y ai vu des développeurs excellents avec des speakers incroyables, le tout dans une ambiance extraordinaire.

Beaucoup d’amis et d’amies auraient aimé y aller, mais un déplacement d’une dizaine de jours n’est pas facile à mettre en place quand on a des enfants ou un patron peu flexible, sans compter sur l’aspect financier de la chose.

Je me suis donc demandé si le plus simple ne serait pas d’amener jusqu’à nous ces speakers, des Codeurs Humains parmi les plus admirables de la planète. C’est une idée que j’avais en tête depuis un moment.

J’ai eu la chance de rencontrer Robin Komiwes et Benjamin Tierny, deux entrepreneurs et rubyistes connus sur Lille, qui partageaient les mêmes idées. Ils éditent d’ailleurs Fre.sc, un bien bel outil, mais c’est une autre histoire…

Après beaucoup de nuits de boulot, de frayeurs et d’argent qui a subitement disparu de nos comptes personnels, nous avons créé une association loi 1901 pour que l’évènement soit officiellement à but non lucratif. Les speakers nous ont fait confiance et maintenant nous récoltons les fruits de ces longues heures sans sommeil !

On a essayé de bien faire les choses au niveau de la tarification, en proposant aux freelancers ou aux plus petites boites des tarifs plus attractifs.

Mais voilà, nous ne sommes pas les meilleurs communiquants du monde.

imageIl y a donc encore beaucoup de gens qui ne connaissent pas encore l’évènement dans la communauté française, alors que nos camarades anglais, belges et allemands se passent très rapidement le mot. Nous aimerions beaucoup que cet évènement soit une occasion de rencontre entre les développeurs de ces trois pays.

Pour le code, pour le fun et pourquoi pas pour le PROFIT!
En parlant de PROFIT, pensez au concours Human Coders qui vous permet de gagner une place ce weekend !

HC: Enfin pour finir, as-tu une exclu pour nous ?
FLG: Il y aura du neuf, du beau, du gros. Et si l’on parlait de Météorites ? Les lecteurs de HackerNews comprendront sûrement :-)

HC: Merci Florian !

N’oubliez pas, vous pouvez gagner une place pour la Take Conf (valeur 299€) en participant à notre concours.
Vous pourrez trouver le détail du programme sur le site de la TakeOff Conference.