22 janvier 2013

L’offre d’emploi idéale de @jstoja

Nous avons lancé un défi aux développeurs qui nous suivent il y a quelques jours : Ecrire leur offre d’emploi idéale. Il est encore temps de nous envoyer votre propre version de l’offre d’emploi idéale !

Voici l’offre idéale de Julien Bordellier :

Si tu es amoureux du développement et cherche un endroit où la place de développeur est respectée, tu es surement sur la bonne annonce. Nous recherchons avant tout un développeur qui aime son métier et qui est prêt à s’investir dans un projet qu’il apprécie. Actuellement le besoin est back-end mais quelques imprévus peuvent survenir et donc tu devras savoir t’adapter.

Le minimum technique est une connaissance correcte de Git, d’OOP et des concepts web généraux, sachant que la technologie principale utilisée est Ruby on Rails. Faire de la veille régulièrement est un must-have !

Parmi les avantages notables, une formation de qualité est disponible si les bases en Ruby on Rails sont faibles. Une cafétéria cool avec des enceintes pour partager sa musique avec la team pendant le repas et les pauses. Une salle de bain est disponible pour les sportifs du matin (très encouragé) ! Le café est offert ainsi que du temps pour la veille (informatique hein) !

La rémunération est à négocier en fonction de l’expérience dans le back-end et notamment en Ruby on Rails.

Pour plus d’informations, contactez nous !

Et si vous êtes motivés, une visio peut s’organiser pour discuter plus profondément du projet !

Explications :

Je pense clairement que une techno est quelque chose qui s’apprend et que ce n’est pas un critère dominant dans une candidature.

Une personne dynamique, qui s’entend bien avec toute la team et qui souhaite s’investir est plus à même d’effectuer une tâche qu’une personne déjà formée qui ne correspond ni à l’équipe ni à la boite.

Le temps de formation est important car il permet au développeur de se sentir compris par la boite et donc sera beaucoup plus motivé pour relever les challenges techniques qui s’opposent à lui. Un développeur dynamique qui aime son métier cherchera toujours à faire évoluer son domaine de compétences. La formation permet donc de l’aider dans ce domaine.

Auteur :
Julien Bordellier, étudiant à Epitech Montpellier, qui aime développer en Ruby on Rails et aimerait faire plus de Go dans sa vie