27 février 2013

L’offre d’emploi idéale de @gcouprie

Nous avons lancé un défi aux développeurs qui nous suivent il y a quelques jours : Ecrire leur offre d’emploi idéale. Il est encore temps de nous envoyer votre propre version de l’offre d’emploi idéale !

Geoffroy Couprie est un développeur indépendant travaillant sur diverses technologies web comme Rails et NodeJS, avec un grand intérêt pour la sécurité web.
Il a récemment lancé Pilot SSH, une application iPhone/Android d’administration serveur intuitive, et la newsletter Ruby Security, qui fournit une veille sur les vulnérabilités et la sécurité Ruby.

Voici comment Geoffroy Couprie s’y prendrait pour écrire l’offre d’emploi idéale :

Comment écrire une annonce d’emploi qui attire de bons développeurs ? De nombreux recruteurs se plaignent d’avoir du mal à trouver les bons profils. Franchement, pour beaucoup d’entre nous, c’est du à des méthodes de recrutement d’un autre âge: écrire les offres d’emploi en mode petites annonces (oui, vous savez, quand on économise le nombre de lettres) envoyées à un maximum de personnes, quitte à spammer des listes d’email achetées sous le manteau, ou à missionner des chasseurs de tête peu scrupuleux. Ca fonctionnait bien quand il n’y avait que 3 entreprises qui recrutaient des développeurs, mais de nos jours, la concurrence est rude !

On peut mieux faire… Mais comment ? On va repartir à zéro. Qu’est-ce qu’une annonce de job ? Pour la plupart des candidats, c’est le premier contact qu’ils auront avec votre entreprise. Ce document doit donc leur donner envie d’aller travailler pour vous. Quand vous commencez votre annonce par “L’entreprise Machin est leader sur le marché des trucs”, je ne me dis pas “oh, c’est le leader, ça doit être une entreprise géniale”. Non, je me dis “bla bla bla, bon, ils font quoi, en fait ?”.

Ecrire une annonce d’emploi, c’est du marketing. Le but d’une annonce n’est pas de filtrer les candidats, mais de les attirer, et de les attirer rapidement ! Par quoi doit-on commencer un pitch commercial ?

“Notre entreprise internationale à taille humaine, créée en l’année XXX, dont le siège social est à …” STOP !

On commence TOUJOURS par parler du client ! On parle du client, de ses problèmes, de ses envies, et ensuite, on décrit comment on va y répondre. Pour une offre d’emploi, c’est pareil. On parle du candidat, et uniquement du candidat. Quand le candidat cherche un emploi, il n’a pas envie “d’être en charge du développement d’une de nos applications internes” ou “de maintenir les serveurs web”. Ca, c’est ce qu’il devra faire pour vous. Ce qu’il veut, c’est :

  • être payé pour développer
  • bosser sur des technologies qui l’intéressent
  • avoir une ambiance de travail agréable
  • se former
  • etc.

Quand on écrit une offre d’emploi, on s’adresse au candidat. Pas aux candidats, mais au candidat. Pas au chasseur de tête, mais au candidat. Donc, on ne parle pas du candidat à la troisième personne, on s’adresse à lui directement, et on le vouvoie, parce qu’on ne se connait pas encore. On ne dit pas “nous recherchons dix développeurs C++”, on dit “nous recherchons un développeur C++”, et on recrute les 10 meilleurs candidats. On ne dit pas “pour répondre aux besoins croissants de nos clients, nous recrutons”, car c’est votre problème, pas celui du candidat.

Une bonne annonce parle au candidat de ses aspirations, des possibilités d’évolution. Est-ce un poste qui peut mener à de la gestion de projet ? Est-ce que des formations sont possibles ? Y a-t-il un parcours prévu pour l’expertise dans votre entreprise ?

Partagez-vous les mêmes valeurs que votre candidat ? Je ne parle pas des valeurs établies par l’équipe commerciale et indiquées sur la page “nos valeurs” de votre site web. Je veux parler des valeurs de l’équipe qui va accueillir le candidat. Préfèrent-ils travailler en pair programming ? Préfèrent-ils écrire du code correctement la première fois, quitte à y passer plus de temps, ou sortir une nouvelle version le plus rapidement possible pour la faire tester par les utilisateurs ? Il n’y a pas une meilleure façon de travailler, plusieurs se valent, et vous devez vous assurer que le candidat correspond bien à l’équipe.

Quel problème essayez-vous de résoudre dans votre entreprise ? Est-ce la création de sites web administrables par n’importe qui ? Est-ce de l’hébergement sécurisé ? Quel que soit votre but, parlez-en, plutôt que de parler de votre produit. Je ne veux pas lire “notre entreprise développe un outil de monitoring mobile”, car c’est inintéressant. A l’inverse, si je lis “après avoir passé des années entières en astreinte, nous avons compris que la mobilité est essentielle pour certains administrateurs système, donc nous développons un outil spécialement pensé pour les administrateurs mobiles”, je vois une problématique passionnante, une motivation derrière le travail, un état d’esprit dans lequel je me retrouve.

Pourquoi s’adresser de cette façon au candidat ? Un bon document commercial doit cibler les clients. Avec une offre trop générale et impersonnelle, vous n’obtiendrez que des candidats qui ne vous intéressent pas, et les meilleurs candidats vous ignoreront.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui aggrège des news pour les développeurs et recherche un développeur Rails. Cette entreprise est bien sûr totalement fictive. Voici comment j’écrirais cette annonce.

“Vous êtes un(e) développeur(se) Ruby on Rails passionné(e), vous êtes fier(ère) de vos tests unitaires, et vous appréciez la disponibilité des services d’Heroku ? Nous aussi ! Chez Chouette Coders, nous aimons les développeurs: tous nos services sont voués à leur épanouissement. Nous leur proposons un aggrégateur news autour de différentes technologies, des formations de haut niveau et une job board ciblée startups.

Nos employés eux-mêmes profitent de ces services, et vont régulièrement faire des conférences dans toutes les villes de France. En étant directement au contact de nombreux développeurs, ils obtiennent très vite une large culture des technologies existantes.

Notre aggrégateur de news ayant de plus en plus de succès, nous avons besoin d’aide pour le faire monter en charge. Le site est basé sur Heroku et MongoDB, avec un frontend en CoffeeScript. Vous avez de l’expérience dans l’optimisation de la performance d’API Rails ? Nous adorerions discuter avec vous !”

Notons que je n’ai pas parlé de lieu, d’années d’expérience ou de salaire. Le but de l’annonce est de cibler, pas de filtrer. Vous voulez recruter un développeur Rails, pas obligatoirement un développeur montpelliérain. Vous désirez recruter quelqu’un qui a de l’expérience en optimisation, pas forcément un développeur de plus de 27 ans. Vous ne fixez pas de salaire, parce que cela élimine ceux qui ont des aspirations salariales plus basses et plus hautes.

Avec une telle annonce, vous recevrez beaucoup plus de candidatures intéressantes. Maintenant, la charge de travail supplémentaire vous inquiète peut-être ? Il existe un autre moyen pour s’assurer que seuls les candidats qui correspondent vous contacteront : évitez les grosses job boards et envoyez l’annonce à des communautés ciblées.

Retrouvez Geoffroy Couprie sur Twitter : @gcouprie

Si vous aussi vous voulez nous proposer votre offre d’emploi idéale, voici la marche à suivre.