26 août 2013

[Interview] Sébastien Drouyer, formateur FuelPHP

Formateur FuelPHPSébastien Drouyer, ingénieur R&D chez Novius, est notre formateur FuelPHP. Il a accepté de répondre à quelques questions à propos de sa formation FuelPHP.

Human Coders: Salut Sébastien, tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je travaille depuis 3 ans en tant qu’ingénieur dans l’équipe Recherche et Développement de Novius, où j’ai conçu et développé Réso-Nova, un moteur de réseaux sociaux d’entreprise, et où je fais partie de la core team Novius OS, un nouveau CMS open source.

J’ai eu l’occasion de travailler avec diverses technologies web ; les classiques PHP/JS/CSS/HTML, mais aussi :

– NodeJS ; je suis core contributeur de jugglingDB, un ORM javascript

– Ruby On Rails ; dans une boite précédente, j’ai développé sur un CRM utilisant ce framework

Je connais et utilise plus occasionnellement d’autres technologies (Qt, Ruby, Java, Unity3D).

HC: Qu’est-ce que FuelPHP ? Qui l’utilise ?

FuelPHP est un framework PHP HMVC (Hierarchical Model View Controller) open source et moderne. Même s’il reste assez léger comparé aux géants du secteur, il contient tout ce qui est nécessaire pour créer une application web complexe.

Il est très inspiré de Ruby On Rails ; notamment au niveau de la syntaxe utilisée par l’ORM. Un avantage est que si vous utilisez déjà un framework tel que Symfony, il y a beaucoup de similitudes et vous ne serez pas perdus.

Sa modularité permet d’ajouter des briques fonctionnelles facilement, ce qui vous permet d’intégrer en quelques minutes un package d’authentification développé par la communauté par exemple.

Les utilisateurs de FuelPHP sont assez variés ; développeurs indépendants, blogueurs…

HC: Quand et comment as-tu découvert FuelPHP ?

J’ai découvert FuelPHP il y a presque deux ans lorsqu’on cherchait un framework sur lequel s’appuyer pour Novius OS, notre CMS open source. On avait réalisé une veille technique intensive pour faire le bon choix, et celui ci s’est arrêté sur FuelPHP. Les points qui nous ont le plus convaincus était sa légèreté, sa modernité et une communauté florissante.

Lors de l’implémentation de Novius OS, toute l’équipe a contribué au framework, que ce soit pour de l’ajout de fonctionnalités, la proposition de patchs, le support, ou la documentation. La communauté FuelPHP connait notre projet et nous collaborons souvent ensemble.

HC: Peux-tu nous présenter la formation FuelPHP ? Comment se déroule-t-elle ?

La formation FuelPHP se veut comme une immersion au framework. Pour en profiter pleinement, les développeurs doivent avoir les bases du langage PHP et connaître le principe du MVC. La connaissance d’un framework n’est pas nécessaire pour autant. L’idée est qu’à la fin de la formation les développeurs soient capables de développer et publier une application web complète.

Il y aura la présentation de quelques points théoriques, mais la plus grande part sera consacrée à des études de cas et des exercices pratiques. On partira d’une installation de base avec un objectif précis, et on complétera l’application au fur et à mesure que l’on abordera de nouvelles notions. Puisque l’idée est qu’à l’issue de la formation les développeurs soient autonomes, on aura souvent recours à la documentation existante et à l’analyse du coeur.

HC: Pourquoi as-tu décidé de donner des formations ?

FuelPHP est un framework nouveau qui peine à se faire connaître en France. Il rencontre pourtant du succès dans d’autres pays tel que le Japon, et ce n’est pas pour rien car il a des avantages majeurs par rapport aux mastodontes des frameworks : moderne (PHP 5.3+), léger…

FuelPHP est une solution qui peut convenir à bien des projets. Si on donne les moyens nécessaires aux développeurs de mettre en place facilement la solution, la communauté francophone ne s’en portera que mieux.

HC: Quel est ton meilleur souvenir de formation ?

Le moment que j’apprécie le plus, c’est quand je vois les développeurs prendre leur envol. Cela montre que j’ai réussi à leur faire passer ce premier cap souvent difficile, et qu’ils sont prêts à commencer de nouveaux projets. Et qui sait ; à terme, peut-être partageront-ils à leur tour leurs connaissances et contribueront-ils au développement de la communauté.

HC: Merci !

Retrouvez le programme complet de la formation FuelPHP sur Human Coders Formations.

  • younes0

    À mon humble avis, FuelPHP a pris un coup de vieux depuis que Laravel est sorti dans sa version 4 et la communauté autour de ce framework est de plus en plus petite.

    Je ne recommande pas de miser sur ce framework, si vous cherchez quelque chose de similaire (moins industriel que Symfony) prenez Laravel :

    – syntaxe claire et courte similaire à celle de FuelPHP
    – dispose d’un ORM / QueryBuilder puissant, comparez la syntaxe avec Doctrine: https://gist.github.com/younes0/4547359
    – repose sur beaucoup de composants Symfony : robustesse et compatible avec certaines Bundles Symfony.
    – compatible avec Codeception, framework de tests d’acceptance / unitaires : http://codeception.com/docs/modules/Laravel4

    Jugez par vous même: http://laravel.com/docs

    Younès, en recherche d’opportunités
    http://younes.info/

  • Guest

    Laravel est aussi un très bon framework que nous suivons avec attention chez Novius. S’il était sorti un peu plus tôt, peut-être aurions-nous basé notre CMS open source sur ce framework, qui sait.

    Mais, le fait que Laravel soit bon n’empêche pas que FuelPHP le soit également :

    – Si, comme je le dis dans l’interview, le framework peine à se faire connaître en France, il est très populaire dans d’autres pays, comme le Japon

    – En plus de deux ans, la core team a su se renouveler (FuelPHP est un projet communautaire), le framework s’est régulèrement amélioré et la version 2 a été annoncée vendredi dernier (http://www.fuelphp.com/blogs/2013/08/2-0-an-update)

    – Le framework a fait ses preuves (nous pouvons en témoigner) ; il contient le nécéssaire fonctionnel (ORM, HMVC…), est facile à prendre en main, agréable au quotidien, tout en étant capable en production de supporter de fortes charges (il motorise, par exemple, le dispositif de social TV de France Télévisions).

    N’hésitez pas à poser des questions / remarques. Je serai ravi d’y répondre.

    • younes0

      Je suis d’accord avec tout ce que vous dites, l’ayant moi même utilisé pendant près d’un an (et je ne doute pas que vous proposiez une formation de qualité). Mais la version 2 tarde à sortir et reprend grossomodo ce que Laravel a implémenté depuis plusieurs mois déjà.

      Je l’ai dit, la communauté perd en utilisateurs et l’équipe n’est plus aussi active et complète qu’avant (aussi bons soit elle).

      La communauté est un point fondamental dans l’adoption d’un framework, non ? Comparez le nombre de packages destinés à Laravel avec ceux de FuelPHP : https://packagist.org/search/?q=laravel

      Je ne critique pas le fait que vous utilisiez FuelPHP mais plutôt que vous proposiez une formation sur un outil déjà en perte de vitesse.

      • sdrdis

        « Un outil déjà en perte de vitesse », je ne suis pas d’accord avec toi Younès. FuelPHP est un projet véritablement communautaire (il n’est pas porté par une société) et connait donc des aléas, mais a toujours su rebondir. Bien des projets se sont arrêtés suite à des départs de la core team. Ce n’est pas le cas de FuelPHP, la core team s’est toujours renouvelée grâce à la communauté. C’est en soi un signe de maturité du projet. FuelPHP n’est pas en déclin, une v2 ambitieuse est en marche.

        Laravel est pratiquement l’oeuvre d’un seul homme (~95% des commits), Taylor Otwell, qui peut s’y consacrer à 100% depuis qu’une société, UserScape, l’a embauché pour ça. Très bien ! Mais qu’adviendrait-il de Laravel si UserScape venait à arrêter son soutien ? Ou si Taylor Otwell décidait qu’il voulait passer à autre chose ?

        Mais, je le redis, mon but n’est pas d’alimenter une guéguerre Laravel VS FuelPHP (d’autant que je suis convaincu que Laravel est aussi un bon framework !). Il y a bien de la place pour plusieurs frameworks. Sinon, on ferait tous du Symfony !

        Bonne continuation à toi sur Laravel

  • Dgoujard

    Je l’utilise depuis plus d’un ans sur divers projets, fuelphp est un projet vraiment intéressant qui avance plus ou moins vite. J’attends avec impatience la v2. Elle se fait attendre :-) laravel semble sympa mais quand j’ai voulu essayer je n’ai pas trop aimé. Les goûts et les couleurs ;-) l’avantage de fuelphp c’est qu’il est léger mais c’est aussi un inconvénient parfois.