13 mai 2015

[Interview] Pierre Ozoux, formateur Docker

Pierre Ozoux dispense chez nous une formation Docker. Il a accepté de répondre à quelques questions pour nous présenter cette formation.

#Human Coders: Bonjour Pierre, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Pierre ozouxAprès un master d’ingénieur en télécommunication, je me suis dirigé directement vers les opérations. Un monde, il est vrai, fascinant, parfois stressant mais toujours en mouvement. J’ai d’abord passé une année, en tant que ingénieur des opérations sur une application maritime européenne. J’ai ensuite passé deux ans sur le poste de DevOps à Seedrs. Chez ces derniers, j’ai fait mes armes dans l’open source, et contribué à Chef et Packer. J’ai découvert le monde de l’automatisation et des problématiques de déploiement continue.

Parallèlement, je suis passionné d’Internet. Les diverses attaques à ce média libre ont eu raison de moi. C’est pourquoi, depuis octobre 2014, je travaille à temps plein sur un projet, IndieHosters avec Michiel de Jong, pour aider les particuliers à utiliser des logiciels libres dans le nuage ! Et pour ce faire, j’utilise Docker de manière intensive !

 

# HC: Quand et comment as-tu commencé à t’intéresser à Docker ? 

homepage-docker-logoJ’ai entendu parlé de Docker il y a deux ans. J’ai immédiatement été fasciné par la promesse du conteneur. Imaginez un monde de services (relisez 12 factor apps pour une définition précise de `service`) où il existe une commande unique pour lancer un service (docker run) et un format pour décrire les interdépendances de ces services (docker compose). C’est un monde de rêve qui se réalise pour l’Ops que je suis. Mais c’est aussi la promesse pour le développeur d’avoir des outils toujours plus performants et plus simples pour son code.

Le foisonnement de l’eco-system Docker nous le rappelle tous les jours. C’est très excitant d’y participer, mais ça peut aussi être frustrant de s’y retrouver. Les projets se créent, ferment, émergent, mais je vous assure que le future est merveilleux!

Et donc, depuis juillet 2014, je développe à temps plein un yet another Docker PaaS basé sur CoreOS: IndiePaaS.

 

#HC: Peux-tu nous présenter cette formation ? A qui est-elle destinée ? Comment se déroule-t-elle ?

Cette formation a vocation d’introduction. Nous allons introduire les concepts de base pour bien comprendre la révolution en route. Après celle-ci, vous aurez le goût des bénéfices que cela peut vous apporter, ainsi que les outils (informatiques et intellectuels) pour aller plus loin par vous même.

Cette formation se destine à ceux qui auront réussi à lire jusqu’ici sans trop se dire, “mais qu’est-ce qu’il raconte?!”. Plus sérieusement elle se destine aux développeurs sensibilisés aux problématiques des opérations, ou aux opérations désireux de comprendre la révolution en marche. Elle nécessite de solides bases en bash et d’une vague notion du terme DevOps.

Durant la formation, on commence par les bases, les concepts bien particuliers aux conteneurs. Et petit à petit, nous rajoutons des briques de connaissances, jusqu’à finir par faire tourner un cluster de services.

 

# HC: Pourquoi as-tu décidé de donner des formations ?

La science et la technologie me fascinent. Et je me suis rapidement rendu compte que j’aimais expliquer les détails du comment du pourquoi à mon entourage. Toujours essayer de trouver l’analogie juste, de retourner une explication pas comprise. Et c’est ainsi que je me suis rendu compte que j’aimais transmettre. Je n’en suis donc pas à mon coup d’essai. Soutien scolaire quand j’étais étudiant, professeur de physique dans un lycée Belge lorsque j’étais étudiant Erasmus en Slovaquie, formation des équipes de la sécurité maritime aux technologies de monitoring, et depuis plus d’un an, j’anime un meetup autour des libertés sur Internet. Dans ce meetup, nous partageons nos savoirs sur le chiffrement, et les bonnes pratiques sur Internet.

C’est quelque chose de logique pour moi, et ça me rend heureux de repartager le savoir que j’ai appris de quelqu’un d’autre. Outre la liberté d’expression, je pense que la beauté intrinsèque d’Internet vient de la possibilité de ce partage de connaissances. Et c’est un plaisir de passer de l’autre côté de l’écran pour prendre du temps AFK (loin du clavier) avec les gens.

Merci Pierre !

Retrouvez le programmes de la formation Docker sur notre site Internet et découvrez les prochaines dates pour vous inscrire !