14 mai 2013

EclipseCon France 2013, 5-6 juin à Toulouse (+ 1 place à gagner)

Nous souhaitions vous parler de la première édition de EclipseCon en France. Pour vous présenter cet événement, nous avons choisi de donner la parole à Benjamin Cabé, organisateur de EclipseCon 2013 France.
Rendez-vous à la fin de l’article pour gagner une place !

EclipseCon France 2013

Human Coders: Bonjour Benjamin, tout d’abord, peux-tu te présenter ?
Benjamin Cabé: Je suis Benjamin Cabé, je travaille chez Sierra Wireless, une société basée au Canada qui fournit à ses clients des solutions Machine-to-Machine clés en main. J’ai toujours été très impliqué dans l’écosystème Eclipse et mon rôle chez Sierra Wireless désormais consiste à promouvoir les différents projets open-source que nous maintenons au sein de la Fondation Eclipse.

HC: Qu’est-ce que EclipseCon France ? A qui est-ce destiné ?
BC: EclipseCon France est le premier rassemblement officiellement organisé par la Fondation Eclipse en France, à Toulouse. Et j’espère bien que cette première édition n’est que le début d’une longue histoire, et que l’on renouvellera l’expérience l’année prochaine !
EclipseCon France s’adresse à tous les développeurs souhaitant en savoir plus sur les projets les plus actifs de la communauté Eclipse, ainsi qu’aux personnes curieuses de voir dans quels domaines Eclipse est utilisé aujourd’hui – saviez-vous par exemple que le CERN a intensivement utilisé Eclipse pour mettre au point le LHC?

HC: Qui utilise Eclipse aujourd’hui ? Pour quels usages ?
BC: Eclipse est bien loin de n’être que l’IDE pour les développeurs Java de ses débuts. La fondation Eclipse héberge près de 300 projets open-source dans des domaines très variés : des IDE, bien sûr, pour Java, C/C++, Javascript, Lua, … mais aussi des composants plus orientés runtime, comme Equinox, Jetty… Plus récemment, Eclipse s’est aussi doté d’un large écosystème de plug-ins pour mettre à profit la modélisation et la génération de code. Enfin, dans un domaine qui bien sûr me tient particulièrement à coeur, les projets Mihini, Koneki et Paho proposent désormais une solution complète pour les développeurs souhaitant réaliser des solutions M2M.

HC: Pourquoi organiser les EclipseCon en France ?
BC: Après avoir organisé avec succès, durant plusieurs années consécutives, des évènements Eclipse sur Toulouse (d’abord EclipseTime, puis plus récemment des EclipseDay, avec Obeo), il est apparu qu’il y avait une opportunité de rajouter aux conférences annuelles EclipseCon ayant lieu au printemps aux USA, et à l’automne en Allemagne, une troisième édition, en France, qui se concentrerait sur des sujets comme le développement embarqué, le M2M, l’utilisation d’Eclipse dans les industries aéronautiques, automobiles, … Cette première EclipseCon en France est une opportunité de démocratiser encore un peu plus les technologies Eclipse, et c’est aussi l’occasion de faire participer de nouveaux speakers à la conférence, puisque les soumissions de la part de la communauté de développeurs toulousains, et francophones de manière générale, ont été très nombreuses !

HC: Peux-tu nous présenter quelques talks ?
BC: Avant tout, je tiens à préciser que le comité de sélection des talks n’a pas eu la tâche facile, puisque l’on a été submergés par les soumissions ! Nous avons eu plus de 130 propositions pour seulement une trentaine de talks que l’on pouvait accepter…
En ce qui concerne les talks, je suis impatient de participer aux workshops que nous avons sélectionnés ; en un peu moins de deux heures, ils couvriront des sujets comme la mise en place de Tycho, le développement d’applications Android ou JavaFX, …
Parmi les autres présentations, je suis comme je l’ai déjà dit curieux de voir l’utilisation que le CERN a fait d’Eclipse, ainsi que des présentations faisant des retours d’expérience telle que celle d’Ericsson sur la gestion d’un parc de plus de 10000 installations d’Eclipse !
N’hésitez pas à vous faire votre propre opinion, en allant consulter la liste des talks acceptés.

HC: Question pratique, comment fait-on pour s’inscrire ?
BC: Rien de plus facile ! Rendez-vous sur http://www.eclipsecon.org/france2013/ ! Le ticket d’entrée est plus que raisonnable, et nous avons même des tarifs étudiants ! Inscrivez-vous vite, il est fort possible que les places partent très rapidement, si on s’en réfère au succès du Call for Papers ! :-)

HC: Merci Benjamin ! Nous rappelons que nous avons également lancé un jeu pour gagner une place ! Ca se passe ici : Gagnez 1 place pour l’EclipseCon France