27 avril 2012

A la rencontre de nos contributeurs : Sébastien Gruhier

Nos sites d’actu (ex: Rubylive, JSLive, HTML5live…) sont maintenus par nos communautés. Effectivement, des centaines de développeurs faisant une veille exceptionnelle, partagent régulièrement la crème de la crème des actu/ressources qu’ils trouvent. Ces contributeurs ont beaucoup de talent, alors nous avons décidé de vous les présenter !
Cette fois-ci, nous faisons la connaissance de Sébastien Gruhier, top contributeur sur JSLive.fr !

Salut Sébastien,

Tout d’abord, peux-tu te présenter ? Qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ?

Bonjour,

Je suis diplomé de l’une des premières promo de l’ESSI devenu Polytech Sophia par la suite, que vous connaissez bien je pense :)
Je suis un grand passionné de développement, de pixel et d’interface et d’expérience utilisateur.

Pendant une dizaine d’années, j’ai travaillé comme salarié dans plusieurs domaines comme le dessin animé puis la cartographie. En 2003 je me suis mis à mon compte. En 2006 j’ai découvert Ruby et Rails et j’ai basculé dans le développement Web.
En 2008 j’ai fondé xilinus.com, une petite structure de développement d’application web spécialisée dans le dev Ruby On Rails, que vous connaissez bien aussi je pense :). Je travaille avec des développeurs indépendants, designers, intégrateurs HTML/CSS….
Je prends toujours en charge la gestion de projet et une partie des développements.

Toujours un grand intérêt pour la cartographie, j’ai créé maptimize.com il y a quelques années, un service de clustering server-side pour carte en ligne.

Et je fais aussi le plus possible d’open-source. En 2006 j’ai fait prototype window class qui a été très populaire pendant quelques années.

Que penses-tu de la communauté JavaScript ?

Je suis content de son évolution au cours des dernières années. Il faut dire que l’on part de loin ! Javascript a été lancé de façon rapide, au début du développement web. Il n’y avait pas encore de vrai framework ni client ni serveur. Les premiers développeurs ont juste vu le coté client, simple et sexy, permettant d’animer des éléments d’une page web pour la rendre “dynamique”. Aucunes bonnes pratiques, voire des très mauvaises pratiques, avec du copier/coller de mauvais code.

Bref, cela a donné une très mauvaise image de ce langage. Ce qui explique la sortie de fameux livre de Crockford: Javascript The Good Parts.

Aujourd’hui c’est différent, la communauté est de bon niveau, des gens comme Yehuda Katz, Alex Maccaw ou Ryan Gahl ont apporté beaucoup à Javascript. Et maintenant il y a jslive.fr, une excellente initiative pour la communauté francophone.

J’ai aussi eu la chance de côtoyer la core team de Prototype malheureusement tardivement, Prototype était en fin de vie. Mais j’ai eu le privilège de rencontrer ou de  travailler avec des gens talentueux comme Sam Stephenson, Thomas Fuchs ou Tobie Langel qui ont eux aussi eu une grande importance dans les débuts de Javascript avec Prototype.

Quels sont tes langages de prédilection ? Pourquoi ?

J’ai commencé mes premiers développements en Pascal, puis C et C++. Beaucoup de C++ et de développement orienté objet que j’aime plus particulièrement. C’était LE langage de programmation de l’époque.

Pour le développement web, j’ai touché un peu à PHP, ActionScript/Flash puis Java mais je n’ai jamais accroché avec aucun de ses langages.

Quand j’ai découvert Ruby et Rails, cela a changé ma vision du développement web. Merci DHH.
Mais je suis toujours sensible à l’UI/UX, d’où mon grand intérêt pour Javascript. Avec des framewotks comme Backbone, Ember, le développeur que je suis est ravi.

Selon toi, qu’est-ce que cela apporte à un développeur de faire de la veille?

Un développeur qui ne fait pas de veille n’est pas un développeur selon moi. Les techno évoluent à la vitesse de la lumière, il faut se tenir au courant sauf si vous souhaitez faire du Cobol toute votre vie (c’est possible, et il en faut). Il faut aussi apprendre à prendre du recul et ne pas foncer sur tout ce qui est nouveau.

Je ne connaissais pas Meteor il y a quelques semaines, pas backbone ni coffeescript il y a deux ans.
Sans veille techno, je ne serais même pas en train faire cette interview.

Qu’est-ce que t’apportent nos sites d’actu collaboratifs dans ta vie de développeur ?

Il me permet de partager facilement ce que je trouve d’intéressant sur la toile et aussi de découvrir d’autres articles très intéressants.

Il est important d’échanger entre nous toutes les informations que l’on a pour ne pas se transformer en ours :)

Il est impossible de tout connaître, de tout trouver par soi -même sur le web.
J’aime bien aussi bonjourgem. Je connais plein de gems mais j’ai eu quelques bonnes découvertes grâce à ce site.

Cela me permet aussi de connaître plus de développeurs Javascript et Ruby Français.

Un petit mot pour la fin ?

J’ai toujours un penchant pour l’open-source, comme je l’ai dit j’en ai déjà fait beaucoup et j’essaye toujours de participer quand je le peux.
Même un petit dev sans prétention est sur github.

Mais cela demande beaucoup de temps. Sans soutien financier, l’open-source n’existerait pas.

Mon nouveau projet est de passer par kickstarter pour financer une nouvelle librairie JS. Toujours dans le monde de la cartographie. Cette fois-ci, je veux faire une nouvelle librairie de clustering côté client qui fonctionnera sur n’importe quel système cartographique: Google Maps, Bing Maps, OpenStreetMap,…
Si vous voulez soutenir ce projet et l’open-source en général, faites une bonne action et faite un don sur kickstarter :)

Merci les Human Coders pour votre implication au sein des communautés, on en avait besoin.

Merci beaucoup Sébastien !
A très bientôt